C’est lors d’un roadtrip en camping-car que nous sommes passés par la Pologne. Nous venions alors d’Allemagne et nous dirigions vers la Slovaquie pour un roadtrip de deux semaines. Etant donné l’itinéraire de notre voyage, nous ne pouvions que passer par le Sud, le temps était compté. Pas de problèmes! La Pologne a tellement à offrir que ces quelques jours dans le Sud se sont révélés très charmants, mélangeant ville, montagne, vie locale… Voici l’itinéraire que nous avons suivi avec plus de détails :

  • en provenance de la ville de Dresde, en Allemagne, nous avons d’abord fait un premier stop dans la ville mythique de Wroclaw.
  • puis nous avons continué notre chemin vers Cracovie et son magnifique centre médiéval.
  • enfin, puisque nous voulions rejoindre la Slovaquie, nous avons fait route vers la charmante ville de Zakopane pour découvrir les montagnes Tatras du côté polonais.

Comme vous pouvez le voir, nous avons d’abord fait route dans la plaine pour arriver à la montagne. Mais ne vous fiez pas à la carte, car les villes de Wroclaw et Cracovie ne sont pas si plates que cela. Découvrons tout cela ensemble.

Wroclaw, notre porte d’entrée sur la Pologne

Nous laissons le camping-car à l’extérieur de la ville dans notre camping et partons à la conquête de la ville, à pied. Wrocław est réputée pour sa place du marché, bordée de maisons de ville élégantes et colorées. Sur la place se dresse aussi l’ancien hôtel de ville gothique avec sa grande horloge astronomique. Le temps n’est pas avec nous ce jour là ce qui fait qu’on apprécie un peu moins les couleurs des maisons qui bordent la place. La place est bien grande et impressionnante. Partez à la découverte des nains qui se cachent dans la ville. Il y en a une bonne centaine que l’on peut trouver à droite et à gauche. Il existe même une carte qui les recense, un vrai jeu.

Si vous voulez avoir une vue imprenable sur la ville, alors montez dans la tour de la basilique Sainte-Elisabeth. Pour quelques euros seulement vous pourrez contempler la place de la tour, beau petit spectacle. Si vous en avez marre de compter les gnomes et qu’il est près de midi, alors essayer de trouver un restaurant proposant un repas typique polonais. C’est ce que nous avons fait et grâce à TripAdvisor nous avons trouvé le restaurant Konspira, qui propose de formidable mets locaux mais aussi de la bonne bière polonaise. On s’est bien régalé avec la cuisine polonaise.

Sortir des sentiers battus

Après le repas nous décidons de profiter de l’après-midi pour découvrir le reste de la ville à pied. Nous sortons un peu du centre pour aller voir ce que la ville a à nous offrir. La ville est belle et propre c’est très agréable de s’y balader. Prenez le temps d’aller vous balader sur les ponts qui enjambent l’Oder et sur les petites îles où ils vous mènent. Vous tomberez certainement sur le pont Most Tumski sur lequel y sont déposés des milliers de cadenas sur lesquels les amoureux affichent leurs vœux d’amour. Achetez-en un, ce n’est que quelques euros pour un superbe souvenir.

Les choses intéressantes à faire à Wroclaw, cette ville à taille humaine, sur une journée :
– Aller à la basilique Sainte-Elisabeth pour admirer la ville du haut de sa tour
– Se balader sur la place du marché, elle est immense et pleine de couleurs
– Un bon repas local dans un restaurant typique de la ville
– Déposer un cadenas au pont « Most Tumski »

La belle Cracovie

Notre prochaine destination après Wroclaw a été Cracovie. Seulement 3h30 de route séparent les deux villes qui vont apparaître assez différentes l’une de l’autre. Cracovie, est connue pour son centre médiéval bien préservé et le quartier juif. Sa vieille ville – entourée par le parc Planty et les vestiges de l’enceinte médiévale de la ville – abrite en son centre la majestueuse Rynek Glówny (place du marché). Nous suivons plus ou moins le même plan que la veille : nous garons notre camping-car à notre camping et utilisons les moyens de transports locaux pour rejoindre le centre. Encore une fois le tram nous emmène à destination pour seulement quelques euros. Facile!

La place du marché de Cracovie est impressionnante

Nous arrivons à la vieille ville au niveau de la salle Philharmonique de Cracovie, là où nous laisse le tramway. Pour information, nous venons du « camping nr 49 Adam » très propre pour les camping-car et situé au borde de l’eau. Nous pénétrons alors à l’intérieur de la vieille ville et commençons à visiter un peu au hasard de ce que nous voyons. Ok, on est en vacances, on va pas tout le temps faire des plans, non? Nous nous dirigeons cependant assez rapidement vers la place du marché, l’une des plus belle chose à voir à Cracovie. C’est grand. Très grand. Ça c’est de la place. Nous trouvions déjà jolie la place du marché de Wroclaw, on se trouve ici un cran au-dessus. Sur cette place, vous trouverez la basilique Sainte-Marie, la Halle du marché mais aussi la tour de l’hôtel de ville, autant de joyaux à découvrir si vous avez le temps. La balade dans la Halle est spéciale, on déambule parmi les petits commerçants qui vous vendent toute sorte de chose.

Si vous avez mal aux pied, alors arrêtez-vous manger une glace si le temps le permet, ou encore une de ces pâtisseries polonaise gavées de sucres qui, pour sûr, vous redonneront toutes l’énergie dont vous avez besoin pour repartir.. A midi, nous nous sommes arrêté dans un super restaurant, encore une fois trouvé grâce à TripAdvisor. Ce restaurant, c’est le Canard noir, Czarna Kaczka en polonais, noté 4,5 sur plus de 2000 commentaires sur TripAdvisor. Une perle. Nous recherchions encore une fois de la cuisine polonaise, nous avons été servis comme des princes. Allez-y les yeux fermés. En plus de la cuisine géniale le cadre est très agréable et le restaurant se trouve dans une petite ruelle de la vieille ville. 

Visitez le château et le quartier juif

Après avoir tourné un peu dans la vieille ville, nous décidons d’aller monter la colline afin d’aller voir le château de plus près. Le château de Wawel domine la ville et permet une vue magnifique sur le fleuve Vistule et la ville. Il côtoie la Basilique-cathédrale Saints-Stanislas-et-Venceslas de Cracovie. Si vous voulez visitez alors organisez vous avant, car il y a beaucoup de chose à voir à Cracovie et il se peut que vous manquiez de temps. Nous n’avons pas fait la visite du château car nous voulions encore garder du temps pour visiter le quartier juifs en soirée. Le temps était compté. Allez voir le dragon de Wawel pour profiter de l’excellente vue sur le Vistule. Prendre quelques minutes à cet endroit vous fera du bien.

L’accès au quartier juif se fait facilement à partir du château. Il suffit de descendre la route du château et se diriger vers la droite pour entrer dans le quartier. Le paysage change. À l’instar de plusieurs grandes villes de Pologne, l’histoire de Cracovie est fortement marquée par la présence d’une importante communauté juive. Bénéficiant d’une relative protection de la part des autorités locales, les Juifs contribuèrent à la prospérité économique de la ville et à son enrichissement social au fil des générations. Mais toutes les ruelles du quartier juif ne sont pas forcément représentatives de cela, ayant été abîmées par le temps. Le quartier mérite la visite, et vous trouverez certainement un restaurant qui vous servira une cuisine raffinée. Pour notre part, nous avons d’abord fait un stop dans un salon de thé pour ensuite finir dans un restaurant très intimiste qui nous a bien fait finir la soirée.

Cracovie, en quelques mots

Cracovie en une journée :
– Se balader sur la place du marché, elle est immense et pleine de couleurs
– Un bon repas local dans un restaurant typique de la ville, nous vous conseillons le « Canard Noir »
– Visiter le château de Wawel et profiter de la vue sur la ville et le fleuve Vistule
– Aller faire un tour dans le quartier juif et découvrir la cuisine raffinée des restaurants

Zakopane, la Pologne au pied des montagnes

Nous quittons la belle Cracovie pour faire route vers la Slovaquie. Mais avant de quitter la Pologne, il nous reste un dernier stop à faire. Ce stop, nous le faisons à Zakopane, ville située au bord des Tatras, cette chaîne de Montagne qui fait la frontière entre la Pologne et la Slovaquie. Notre but est de randonner un peu, puisque jusque maintenant, nous avons fait pas mal de ville. Zakopane n’a rien à voir avec Wroclaw et Cracovie. Zakopane est une station de ski. Elle constitue un point de départ idéal pour la randonnée en été. La ville est également connue pour ses chalets en bois du début du XXe siècle, symboles de l’architecture de Zakopane. Nous trouvons un camping dès notre arrivé afin de nous poser un peu et trouver une randonnée sympathique pour notre après-midi. Mais le temps se gâte, il va falloir faire vite.

Randonnée à Zakopane

Après quelques recherches nous trouvons une randonnée qui a l’air accessible compte-tenu du temps de disponible que nous avons. La météo semble s’assombrir, on sent qu’on va se prendre la pluie. La randonnée fait 10km et nous propose d’arrivée au sommet d’un col se situant à 1400m. Pas mal de dénivelé mais la randonnée semble belle. Tout se passe bien jusqu’à la moitié de la randonnée. Mais arrivés au sommet, le temps de prendre quelques photos et admirer la vue, quelques gouttes commencent à tomber.

Et ça ne va plus s’arrêter jusqu’à la fin. On ne parle pas d’une petit pluie ici, mais d’un déluge total. Il nous reste la moitié de la randonnée à faire et la descente s’annonce périlleuse. En effet l’eau ruisselle et va vite nous tremper les pieds. Ca glisse fort il faut bien faire attention à ne pas tomber. Nous arrivons en bas trempés jusqu’aux os… Et cela malgré notre équipement. Nous trouvons un taxi qui nous ramènera au camping où nous sommes heureux de retrouver le camping-car. Belle randonnée mais gâchée à moitié par la pluie. Dommage.

[sgpx gpx= »/wp-content/uploads/gpx/Zakopane.gpx »]

Flânez dans la ville avant de quitter la Pologne

Avant de quitter la ville et donc la Pologne, nous avons flâné un peu en ville afin de profiter du style architectural bien spécifique à Zakopane. Il y a pas mal de commerces et il ne faut pas hésiter à goûter les quelques spécialités locale. On est parfois bien surpris, comme lorsque l’on a cru acheter une sorte de biscuit qui en fait était… du fromage. Le centre ville est agréable et nous sommes allé jusqu’au vieux cimetière où l’on peut contempler l’église en bois Notre-Dame de Czestochowa de Zakopane, très jolie. La rue compte quelques pâtisseries sympathiques qu’il ne faut pas louper. Faites le plein des pâtisseries locales pour vous régaler. C’est sur cette petite balade que notre séjour à Zakopane s’est terminé. Après une nuit au camping nous reprendrons la route le lendemain pour passer la frontière et découvrir la charmante Slovaquie. Rien à dire, nous sommes très heureux d’avoir visité ce très beau pays qu’est la Pologne.


La Pologne en résumé

Où manger en Pologne..

Beaucoup de restaurant vous surprendrons durant votre voyage, mais certains nous ont marqué plus que d’autres :

  • le « Canard Noir » à Cracovie est tout simplement un endroit calme et reposant où vous pourrez goûter une vraie cuisine locale
  • le restaurant « Konspira » à Wroclaw ne vous décevra pas

Où dormir en Pologne..

Pas mal de camping à prix très abordables, avec des niveaux de qualité variable selon l’endroit:

  • à Zakopane nous n’avons pas franchement apprécié le camping de la ville « Camping nr 97 Pod Krokwią« . C’est grand, mais les douches sont pas vraiment au top.
  • A Cracovie, nous avons bien aimé le « Camping nr 49 Adam » au bord de l’eau. Peu d’emplacements pour le camping-car mais bien au calme à l’extérieur de la ville.
  • A Wroclaw, nous nous sommes un peu perdu loin de la ville dans le « Camping WROCŁAW NR 126″. Plutôt propre et un peu cher. Facile de prendre le Tramway pas très loin pour rejoindre le centre ville en un peu près 20 minutes. Le Tram n’est vraiment pas cher profitez-en.

Write A Comment