Mai, un bon mois pour partir visiter le Pérou et ses paysages, ce que nous avons fait cette année en environ deux semaines. Deux semaines c’est relativement court pour un pays aussi grand, mais notre objectif n’était pas de couvrir le pays en entier. Durant ce trip, nous nous sommes focalisés avant tout sur la capitale, le bord de mer, les hauts plateaux, le lac Titicaca et bien sûr Cuzco et le temple du Machu Picchu.

Notre itinéraire au Pérou

Cela nous a bien prix 1 bon mois pour tout planifier en avance, mais nous n’aimons pas vraiment les surprises, surtout quand on est aussi loin. Alors c’est du temps bien investit surtout pour choisir les paysages du Pérou que souhaitions découvrir. Voici ci-dessous l’ensemble des destinations dans lesquelles nous avons fait un stop :

Ce circuit n’a rien d’exceptionnel dans le sens où c’est un des circuits proposé le plus souvent. Cependant nous avons d’abord fait des devis en ligne pour comprendre ce qui était proposé et intéressant à voir, puis nous avons légèrement modifié le tracé. En résumé, la force de ce tracé est qu’il permet de voir beaucoup de choses différentes. On commence par la ville pour ensuite rejoindre le bord de mer, revenir dans les terres pour prendre de l’altitude. On visite le Titicaca, on se balade sur le lac pour terminer à randonner dans les montagnes à des altitudes souvent impressionnantes. C’est ce qui nous a séduit dans ce tracé, on aime bien varier les activités durant un voyage.

En résumé, le parcours comprends :

  • la visite de Lima, une capitale pas forcément renversante..
  • une escale à Paracas pour aller voir les pinguins
  • Ica, pour le sandboard
  • Nazca, pour le survol des lignes
  • Arequipa, très jolie ville pour se balader
  • le canyon de Colca pour admirer les fabuleux Condors
  • le Titicaca, incontournable
  • Cusco, une ville de mon top 5, sans aucun doute
  • le Machu Picchu, également incontournable
  • la montagne arc-en-ciel, pour le fun

Parcourir le Pérou est assez éprouvant car les distances sont grandes et on passe beaucoup de temps dans le bus ou l’avion. Mais ça vaut le détour, sûr que je m’en souviendrais longtemps. Le Pérou offre de nombreux paysages!


Arrivée à Lima, et visite éclaire de la capitale

Lima, capitale du Pérou.. Je ne savais pas trop quoi en penser avant d’y mettre les pieds. Maintenant je sais que ce n’est pas le premier endroit où je retournerai, pour sûr. La ville en elle même n’est pas laide, mais il n’y a pas grand chose à voir, en tout cas selon moi. C’est dans le quartier de Miraflores que nous dormons, dans l’hôtel Inti Kila B&B qui n’est pas trop mal mais attention, les photos embellissent vraiment le lieu qui n’est pas à la hauteur de ce que l’on attend. Mais il est très bien placé et surtout pas cher.

Pour partir visiter le quartier c’est assez simple et il est possible d’y aller en marchant sans faire trop de kilomètres. Arrivant le soir nous avons juste fait une petite balade dans les ruelles et trouvé un bon restaurant pas très loin de l’hôtel. Mission accomplie, le restaurant Costazul Seafood sert d’excellent poissons, c’était parfait. Nous avons même eu le droit à de la musique live durant le repas. Et même de la musique française!

Miraflores, un quartier agréable

C’est donc le matin, avant de prendre notre bus de 13h pour Paracas que nous avons visité le quartier plus en détail. Le quartier est très agréable. Il ne ressemble pas vraiment au reste de la ville, que nous avons visité au retour. On se sent en sécurité et les ruelles sont propres et tranquilles. La place du quartier est également très bien pour se balader. On y admire les tableaux peints par quelques artistes qui traînent dans le parc. Nous faisons route ensuite vers le bord de mer pour aller voir la plage, en passant par les nombreux parcs qui bordent le quartier. C’est très propre, et on descend facilement au bord de mer via les escaliers. Mise en bouche parfaite des paysages du Pérou.

Le parc central de Miraflores est un excellent endroit pour s’arrêter faire une pause, manger un bout tout en prenant son temps et en regardant la multitude de chats qui vivent dans le parc… et montent dans les arbres. Une vraie attraction. Quelques belles maisons viennent embellir l’endroit, et on respire. Le quartier est vraiment petit et si l’on s’éloigne un peu trop du parc on tombe vite dans les quartier « à touriste » où l’on peut trouver un grand nombre d’objets, de magnets, de bonnets, etc.

Premier bus péruvien

A 13h30 nous avons RDV avec notre bus qui nous emmène à Paracas. Le trajet va durer presque tout l’après-midi et c’est en taxi que nous devons rejoindre le point de départ. Nous choisissons la compagnie Cruz del Sur pour le bus, très bonne compagnie avec laquelle nous allons faire presque tous nos trajet à l’exception d’un seul. Il est très facile de réserver un bus sur Internet, même le soir d’avant. Par contre sur les longs trajets de nuit mieux vaut s’y prendre à l’avance. Le site web Bus Bud est excellent pour les réservations. Nous quittons Lima pour Paracas, mais nous y reviendrons pour prendre l’avion le jour de notre départ.

Paysages du Pérou : Paracas, une autre idée du Pérou

C’est via la compagnie Cruz del Sur que nous arrivons en fin d’après-midi dans la ville de Paracas. Paracas est loin de ce que l’on imagine. C’est une ville assez petite qui longe le bord de mer avec des plages remplies d’algues et les bateau de pêche au loin. Loin d’être déplaisant, le paysage n’est pas commun. Nous nous installons à l’hôtel Kokopeli Paracas qui nous demande de marcher un peu de la gare routière. L’hôtel est agréable, propre, et dispose d’un restaurant très conviviale ou tout le monde se retrouve pendant les soirée organisées par l’hôtel, comme une soirée Game of Trones le jour où nous y étions.

De l’hôtel on accède à la plage de sable remplie d’algues. On oublie la baignade et on passe à l’apéro à la place, c’est très bien aussi. De l’hôtel il est simple d’organiser les excursions/visites du lendemain. Nous choisissons de faire les excursions très touristiques de Paracas :

  • la visite des îles Ballestas, pour aller voir les oiseaux et les pingouins, le matin
  • la visite de la réserve de Paracas durant l’après-midi

Les îles Ballestas, touristique mais intéressant

La visite de l’île se fait par bateau, des bateaux de touristes où l’on se retrouve à une bonne trentaine à partir en mer pour rejoindre les îles. Il faut au moins une bonne demie-heure pour y arriver. Une fois sur place on reste sur le bateau pour faire le tour des îles et découvrir les manchots, lions de mer, cormoran, pélicans et oiseaux de plusieurs espèces qui ont pris possessions des lieux. Le tour dure assez longtemps pour en profiter et voir un bon nombre de lions de mers. Les manchots sont beaucoup moins nombreux. Au final, beaucoup d’espèces se partagent la réserve et l’endroit et bien préservé. Encore de magnifiques paysages offerts par le Pérou.

Le prix de l’excursion sur les îles est d’environ 36 soles pour presque 2h de visite, bateau inclus.

La réserve naturelle de Paracas

Plus tard, après notre visite de l’île, nous nous rendons à la réserve naturelle de Paracas, collée à la ville. Un site protégé au bord de la mer, accueillant de nombreuses espèces d’animaux et un désert aux paysages variés. Nous réservons l’excursion de l’après-midi via l’hôtel, c’est très simple et pas vraiment cher. La visite va se faire via transport en mini-van avec des arrêts fréquents à différents points d’intérêt.

Le circuit comprend l’arrêt à certains points d’intérêts très touristiques, qui valent le coup d’œil. Ainsi, c’est d’abord au musée que l’on fait un stop, pour découvrir et comprendre un peu plus de ce qui se passe dans le désert. Et 30mn suffisent pour en faire le tour car il est très petit. Ensuite c’est vers la cathédrale que l’on se dirige, pour admirer les falaises jaunes qui contrastent magnifiquement bien avec le bleu de la mer. Enfin c’est à la Red Beach que l’on termine, regardez les photos et vous comprendrez pourquoi.

Comme c’est une excursion touristique, on se retrouve dans une oasis pour manger. Les prix ne sont pas exagérés et l’on mange assez simplement, mais au bord de la mer, et ça c’est plutôt bien. Une excursion sympathique à faire vu le prix : 30 soles par personne pour environ 4h de visite. Nous prenons vers 15h le bus en direction de Ica, on nous continuons notre route pour y passer la nuit et faire du sandboard le lendemain.


Ica et Nazca en une journée

Les paysages du Pérou sont très variés et on s’en rend compte lorsqu’en une journée on arrive à faire plusieurs endroits. C’est fatiguant mais souvent on est bien content d’avoir vu autant de choses différentes en si peu de temps. Notre bus nous emmène de Paracas à Ica on nous arrivons à la tombée de la nuit. Nous avons choisi l’hôtel Desert Nights Ecocamp, très bien noté et qui se trouve à Huacachina, juste au bord des dunes. Entre temps nous sommes arrivés en bus à Ica, et nous empruntons un taxi pour se rendre à Huacachina, car c’est impossible de rejoindre l’oasis à pied.

Nous commençons à parler avec le chauffeur de taxi qui est en fait une connaissance d’un gars qui tient une agence. Nous lui expliquons ce que nous voulons faire et il nous propose vite un « forfait » pour notre excursion du lendemain qui comprends :

  • du sandboard dans les dune de Huacachina
  • le transfert de notre hôtel à Huacachina vers la station de bus de Ica qui nous emmène ensuite à Nazca
  • le transfert en bus
  • le vol des lignes de Nazca en avion

Bref un forfait tout compris qui nous facilite bien la tâche. Nous en avons pour 120$ chacun tout compris. Plutôt intéressant puisque déjà le survol des lignes de Nazca en avion peut coûter très cher. Banco!

Sandboard dans les dunes de Huacachina

Encore un paysage du Pérou incontournable à ne surtout pas manquer : les dunes de Huacachina. Au levé le matin nous nous rendons compte de l’ampleur des dunes. Elles sont gigantesques. En arrivant la nuit nous ne nous rendions pas compte. Nous profitons d’un peu de temps libre après le petit déjeuné pour visiter l’oasis de Huacachina. C’est calme et très reposant. Séance photo des environs avant de repartir très vite pour nos activités.

L’activité à ne pas manquer est bien sûr le buggy dans les dunes. Ça a l’air cliché sur le moment, on se dit que ça va être quelque chose de très touristique mais en fait ça vaut franchement le coup. Tout d’abord pour découvrir rapidement les dunes. On se retrouve en haut de dunes justes gigantesques! Le pilote du buggy est aussi vraiment très bon. Loin de rouler doucement il envoie dans les dunes comme un pilote de rallye. Le sensations sont là même si le buggy est très gros. Il est aussi très puissant.

Ça va vite…

En haut des dunes notre pilote nous sort du coffre des planches de sandboard. On se demande bien comment on va tenir là-dessus. Et bien pas de panique. Le mec nous demande de nous allonger sur la planche et dévaler la dune comme ça. Ça a l’air simple comme ça. Mais en haut de la dune on fait moins le malin tellement la pente est énorme. La descente donne de bonnes sensations comme une bonne descente de ski. C’est bref mais c’est bon 🙂 La sortie ne dure pas très longtemps, environ 1h, le temps passe très vite et il est déjà temps de plier bagages.

Nous terminons par du rodeo dans les dunes avec le buggy en mode rallye. C’est vraiment impressionnant la maîtrise du guide qui nous dit qu’il fait cela depuis 4 ans. Nous revenons à l’hôtel avec le plein de sensations. Une fois à l’hôtel après une petite douche on vient nous chercher pour nous emmener à Ica centre pour prendre le bus pour Nazca.

Décollage pour les lignes de Nazca

Nous prenons un bus local de la station qui nous emmène en un peu plus de deux heures au centre de Nazca près d’une agence de vol Aero Paracas. De la nous partons directement pour l’aéroport dans un minibus pour survoler les lignes de Nazca. L’aéroport est petit mais tout a l’air bien organisé, et c’est le cas. On s’enregistre puis on attend calmement notre tour. Nous serons 4 dans l’avion.

Le survol des lignes est génial. Pour le prix, il ne fait pas hésiter (environ une centaine d’euro), car le vol dure plus d’une demi-heure pendant laquelle on ne voit pas le temps passer à admirer les fameuses lignes de Nazca si biens conservées après tout ce temps. Incroyable de se dire que les hommes ont fait cela il y a si longtemps. L’avion est très petit mais la visibilité est très bonne et même à cette hauteur on voit très bien les lignes.

Au total de cette journée nous en avons pour 120 dollars pour le buggy, le transport à Nazca et l’avion. Pas tellement cher que cela. Nous restons en ville en attendant de prendre notre bus de nuit pour Arequipa, notre prochaine étape. Nous nous posons pour nous reposer de cette journée fatigante mais riche au restaurant La Maison Blanche qui propose une bonne cuisine et un joli cadre. Le bus nous attends, il est temps de se remettre en route.

Paysages du Pérou : Arequipa, le changement de décor

Presque 600km séparent Arequipa de Nazca. La route est longue et nous la faisons de nuit via la compagnie Cruz del Sur qui offre un très bon service. Les bus sont propres et confortables vous pouvez y aller les yeux fermés. Nous avons réservé par Internet, c’est ultra simple et rapide. Nous arrivons vers 10 et mangeons au restaurant Los Portales, sur un balcon avec vu sur la place d’arme. C’est sympa!

Une fois complètement réveillé du trajet de la nuit, nous cherchons à réserver notre excursion du lendemain, pour aller voir les fameux Condors. Notre objectif : Chivay et le canyon de Colca pour aller voir les Condor. Nous trouvons une excursion qui nous permet de dormir à Chivay et donc de faire la sortie en deux jours. Nous trouvons notre excursion dans une petite agence dans une ruelle au coin de la place. Vous en trouverez partout et ils pratiquent tous les mêmes prix.

De belles balades en ville

Nous profitons ensuite de l’après-midi tranquille pour visiter la ville. Nous en profitons pour faire le couvent Santa Catalina d’une pure beauté. Ses ruelles colorées et son calme nous font passer un superbe après-midi. Si vous montez sur les balcons vous avez en prime une magnifique vue sur les montagnes environnantes. Top! Bien fatigués de notre voyage de nuit nous rentrons à l’hôtel pour nous reposer.

Paysages du Pérou : route pour Chivay et le Canyon de Colca

C’est le lendemain à 8h que nous plions bagages pour continuer notre visite des paysages du Pérou. Nous emmenons nos valises avec nous puisque nous ne reviendrons plus sur nos pas. Le programme sur deux jours nous coûtera 200 soles par personne, il est le suivant :

  • route pour Chivay où nous dormirons
  • puis nous roulerons vers le Canyon de Colca pour aller admirer les majestueux Condor
  • pour enfin faire la route pour rejoindre le Lac Titicaca, à Puno
On s’arrête en route à un point à 4900m pour faire une pause et prendre des photos. Arrivée à Chivay à 12h pour manger, ici c’est un buffet pour 30 soles au restaurant Wititi. C’est très familial, on adore. On marche pendant une heure ensuite dans les terrasses car on décide de ne pas aller aux bains, mais plutôt admirer ces fantastiques paysages du Pérou. C’est superbe. On prend le taxi à 16h pour la ville de Yanquee pas très loin d’ici pour dormir au Casona Plaza Eco lodge. On fait une dernière balade au bord de la vallée de Colca pour observer le volcan en face qui fume. Nous mangerons le soir à l’hôtel pour 30 soles chacun. Il fait froid 🙂

Les condors, ces oiseaux magnifiques

Le lendemain nous nous levons pour prendre la route le long de la vallée de Colca à 6h45 et rejoindre le fameux mirador qui permet d’observer les vols des condors. Il fait être très tôt au mirador pour avoir la Chance d’observer les condors. Le trajet est juste génial car on prend le temps d’admirer la vallée qui va peu à peu se transformer en canyon lorsque nous arriverons au mirador. J’aime vraiment ces paysages du Pérou!
Road to Mirador del Condor
Arrivé sur place vers 8h les condors nous accueillent avec leur vol majestueux. A un moment on en voit une bonne dizaine en même temps c’est splendide. Ils sont vraiment imposant et c’est encore plus impressionnant quand ils passent proche de nous. On reste 1h30 sur place et on a pas le temps de s’ennuyer. Lorsqu’ils ne sont pas là on prend du temps pour admirer le canyon de Colca. Départ pour 9h50 en route pour Chivay avec quelques stops pour prendre des photos et apprécier la vallée de Colca.
Le départ de Chivay en bus est programmé à 13h pour Puno pour arriver vers 20h. Le trajet était compris dans notre excursion. 7h de trajet donc pour rejoindre Puno.

Paysages du Pérou : découverte du lac Titicaca en deux jours

Ainsi, c’est donc vers 20h que nous arrivons à Puno, lieu de départ de notre périple au lac Titicaca. Nous trouvons un restaurant traditionnel pas trop cher dans lequel nous avons droit à des champs traditionnels! Le spectacle est ok, on rigole bien. Nous dormons à l’hôtel Conde de Lomos pour 48 dollars. Le lendemain nous nous levons tôt pour partir pour deux jours sur un des lacs les plus fameux du monde. Lire la suite dans l’article dédié au lac Titicaca..

Cusco, nous voilà!

Il est temps de prendre notre bus pour nous rapprocher du Machu Picchu. La prochaine étape, c’est donc Cusco. Mais avant d’y arriver la route va être longue 🙂 On a l’habitude maintenant, et comme nous savons que les bus de la compagnie Cruz del Sur sont confortable alors on ne s’inquiète pas.

La suite très prochainement, Stephen

Write A Comment