Tag

diving

Browsing

Les Philippines, un autre paradis sur terre…

10 jours.. C’est le temps que nous sommes restés sur ces îles. Cela paraît peu, mais déjà assez pour découvrir un pays atypique rempli de surprises en tout genre. Initialement partis pour plonger, nous avons également voulu profiter des plages qu’offrent les Philippines. Nous avons donc découpé notre séjour en deux, mais disons plutôt 2/3 plongée et 1/3 découverte. Voici un aperçu de notre parcours :

[osm_map_v3 map_center= »9.5304,123.5919″ zoom= »9″ width= »100% » height= »450″ post_markers= »all »]

Durant ces 10 jours donc nous avons dormi sur deux îles :

  • Negros, pour la plongée. Nous avons séjourné au Thalatta Dive Resort, un hôtel fameux pour son confort, sa localisation mais aussi pour sa cuisine. Un havre de paix pour tout plongeur.
  • Bohol et Panglao : pour rendre visite aux chocolate hills mais aussi pour les superbes plages de Panglao

 

Negros

Negros est une des nombreuses îles des Philippines. Au Sud, près de la ville de Dumaguete, se trouve plusieurs points de plongée intéressants. C’est plus au Sud encore que nous nous sommes arrêtés : au Thalatta Dive Resort. Je ne vais pas faire de la pub ici, mais ce Resort est vraiment très bien. Allez consulter leurs notes sur TripAdvisor et vous verrez que l’établissement a une très bonne réputation.

De ce point donc, nous avons exploré les fonds des environs, mais aussi l’île d’Api, charmante petite île à quelques minutes du resort en bateau. Si vous voulez voir du gros ici pour la plongée, ce n’est pas ce que vous allez trouver. En effet, ici c’est surtout du petit que l’on recherche dans les fonds : nudibranches, hypocampes, poulpes, sèches, serpents… Tout ce qu’on a pas l’habitude de voir de manière générale, mais qui apporte un émerveillement des plus profonds. Les fonds sont volcaniques, mais on y trouve de beaux coraux riches en couleurs qui regorgent de vie.

Le grand intérêt des plongées aux Philippines réside donc dans le « petit ». On passe ses plongée à essayer de dégoter la perle rare et quand on l’a trouve on est le plus heureux du monde. Les plongées ne sont pas profondes la majorité du temps, je ne pense pas que nous soyons allé au-delà de 30m. L’île d’Apo est très intéressante en terme de plongée. On y arrive en quelques minutes (comptez quand même presqu’une heure). Entre deux plongées on peut y faire un stop et profiter du paysage que nous offre l’île. Parmi la population locale, vous trouverez des hippocampes, murènes, flamboyants (magnifique petite sèche), poulpes, langoustes, nudibranches. Tous très colorés. Surtout bien prendre son temps au fond de l’eau et rester patient.

Bohol et Panglao : deux îles incontournables

Avant de quitter les Philippines nous avons fait un détour sur les îles de Bohol et Panglao. Le but était avant tout de profiter des plages de sables et de visiter les Chocolate Hills dont nous avions vu quelques photos sur le Net. Bien que petites ces deux îles nous ont surpris par la diversité des choses à faire. Nous y sommes resté 3 jours durant lesquels nous avons profité de la plage de Panglao et avons visité l’île. Pas besoin de location, un simple taxi pour la journée suffit. Il vous attend dès que vous faite une activité et ne coûte quasiment rien.

Destination : les collines chocolats

Près de notre hôtel nous avons donc réservé un taxi qui nous a attendu le lendemain matin à la première heure pour partir faire quelques visites de l’île. Au programme :

  • une balade en buggy dans les chocolate hills, trésor naturel des Philippines
  • une visite de la star locale, le tarsier
  • passage dans la « Bilar Man-made Forest »
  • un tour en bâteau sur la rivière Boloc, via le « Loboc Ecotourism Adventure Park »

Nous demandons à notre taxi de nous arrêter dans un premier temps pour une visite des chocolate hills. La visite se fait en deux temps :

  • un point de vue en hauteur sur les collines que l’on peut apercevoir à perte de vue : on monte quelques marches pour atteindre une terrasse avec vue panoramique à 360° des collines, tout autour de nous. C’est juste génial. Malgré la brume le spectacle est magnifique. Attention à l’horaire auquel vous arrivez, car il y a quand même du monde.
  • une balade en buggy dans les champs, au pied des dunes. Un peu plus loin sur la route quelques entreprises proposent des buggies en location pour faire des balades au pied des collines. La vue est intéressante également, c’est une autre expérience. Comptez une cinquantaine d’euro pour votre tour en buggy, attention en cas de pluie, ça mouille fort. Les buggies sont très petits et peu puissants, ne vous imaginez pas faire du rallyes!

La star locale, le Tarsier

Vous l’avez certainement déjà vu dans une pub ou à la TV dans une émission sur les animaux sans pouvoir mettre un nom dessus. Le tarsier est un très petit animal d’une étrangeté assez puissante. Tout petit avec des grands yeux, il semble dormir toute la journée et jamais ne bouge. Sur la route de notre retour nous passons devant un petit conservatoire de Tarsier et prenons 1h pour visiter. Le conservatoire est tout petit, à la taille des tarsiers. Ne vous attendez pas à ce qu’ils vous sautent dessus, ils ne bougent quasiment pas. Laissez-les en paix, vous pouvez quand même vous approcher assez près pour les voir en détail. Le parc est petit c’est assez pour faire une belle visite. L’entrée ne coûte presque rien.

Bilar Man-made Forest

Toujours sur notre route, nous passons à travers la « Bilar man-made forest ». Cette forêt a été semble-t-il plantée par l’homme afin de lutter contre la déforestation. Étrange petit bout de route d’environ 2km, on se croierait en Europe pendant quelques minutes. Une forêt dense et assez jolie, mais rien de bien extraordinaire en soit, pour être honnête. La démarche est bonne et nous nous arrêtons 2min pour prendre une photo… de touriste..

Bilar Man Made Forest
Bilar Man Made Forest

 

Petit tour en bâteau sur la rivière Boloc via le « Loboc Ecotourism Adventure Park »

Si vous voulez faire un tour sur la rivière Boloc, qui se situe elle aussi sur le trajet, vous pouvez passer par le Loboc Ecotourism Adventure Park. Attention, rien de transcendant ici. L’attraction est très touristique mais tout est bien organisé pour passer un moment sympa. Rien de particulier à voir. Après avoir fait la queue pendant un petit bout de temps, on arrive sur le quai pour débarquer sur de grand radeaux de fortune propulsés par une petite barque. Vous l’avez compris, ça ne va pas vite, mais c’est assez confortable. Les tables sont dressées pour manger autour d’un buffet de nourriture locale. Tout cela en naviguant sur la rivière. Arrivé à un certain point on fait demi-tour. On croise les autres bateau, on fait coucou, on rigole un peu en observant les rives escarpées. C’est sympa et pas très cher. Un bon petit moment.

 

Les plages de Panglao

Une fois notre balade terminée nous retournons à notre hôtel et resterons sur place pour profiter de la plage de Panglao. Cette plage est très petite, longue de quelques centaines de mètres, elle offre pourtant tout ce qu’il faut pour passer du bon temps. Le sable est blanc, la mer est belle, il y a des restaurants sympas. Prenez du temps pour rester sur place sur un transat pour profiter des lieux. Si vous voulez plonger vous trouverez quelques centres de plongée qui proposent des sorties en mer, mais attention, seulement si le temps le permet. Sinon bullez sur la plage en sirotant vos noix de coco achetées un peu plus loin. La vie est belle non?

[hr]

Les Philippines, en résumé…

Alors, qu’est-ce qu’on peut faire aux Philippines? Voici ci-dessous quelques-uns des endroits que nous avons vraiment aimés.

Où manger à Panglao?

  1. L’éléphant bleu : endroit super sympa, au calme, avec une décoration atypique, et surtout une cuisine délicieuse!
  2. Restaurant Saffron : c’est beau, c’est classe, c’est au bord de la piscine et de la mer, et on y mange comme des rois…

A ne pas manquer aux Philippines :

  1. La plongée sur l’île d’Apo et sur Negros, mais aussi à d’autres endroits que nous n’avons pas visité. C’est petit, mais c’est magnifique.
  2. Les « Chocolate Hills« . C’est tout simplement à couper le soufle. Voir ces collines les unes derrières les autres est un spectacle magnifique.
  3. Les plages de Panglao. Elles sont petites, mais on s’y sent bien, justement parce que c’est petit et qu’il y a tout ce qu’il faut pour passer du bon temps.

Warning: compact(): Undefined variable $pagination in /homepages/2/d597525948/htdocs/clickandbuilds/BoutsduMonde/wp-content/themes/cheerup/loop.php on line 27

Warning: compact(): Undefined variable $pagination_type in /homepages/2/d597525948/htdocs/clickandbuilds/BoutsduMonde/wp-content/themes/cheerup/loop.php on line 27