Le Cambodge, ses temples et… ses plages. Quand on entend ce nom tout de suite on pense aux temples d’Angkor, à la magie de ces lieux préservés par le temps. Mais le Cambodge ce n’est pas que cela. En une semaine sur place, nous avons pu voir beaucoup de choses qui valent la peine et qui ne sont pas forcément connus du grand public. Alors laissez-nous vous proposer un rapide tour d’horizon de ce que nous avons eu la possibilité de voir durant cette semaine qui nous a fait passer des temples aux magnifiques plages du Sud du Cambodge en passant par les villages flottant du centre. Un beau voyage je vous le dit!

Petit tour rapide des endroits où nous avons fait un stop :

  • Visite des temples d’Angkor sur deux jours, assez pour faire la petite et la grande boucle
  • Rencontre avec les habitants des villages flottant de Kompong Klheang
  • Repos bien mérité dans les îles Koh Rong à Koh Rong Sanloem pour profiter des plages de sable fin du sud du Cambodge

 

Le Cambodge et ses temples, avant le Cambodge et ses plages

Lorsqu’on arrive au Cambodge la première chose que l’on a envie de faire, ce sont les visites des temples. On ne peut pas s’en empêcher, c’est viscérale. On en a tellement entendu parlé on se dit « c’est pas possible » ça doit envoyer du lourd. Donc on y va 🙂 Notre périple commence à l’hôtel OK 1 Villa, à Siem Reap. Il y a beaucoup d’hôtels et nous avons choisis celui-ci sur booking.com par rapport à son prix et notre budget par nuit ne devant pas être excessif, max 30$ par nuit. Surtout, il y a une piscine sur le roof top, et ça c’est vraiment pas mal du tout.

Après avoir analysé les cartes sous plusieurs angles nous comprenons enfin l’organisation des temples, comment les visiter. C’est pas bien compliqué, il y a deux boucles, une grande, qui fait le tour de tous les temples, et une petite, qui visite les temples principaux. Ni plus ni moins. Pour y aller, là non plus ce n’est pas bien compliqué : le TukTuk sera votre meilleur compagnon pour la journée. Il vous emmènera partout pour 20$ la journée. Pratique et efficace. Le mieux est de passer par l’hôtel qui a l’habitude de travailler au meilleur prix avec certains Tuk Tuk. Autant ne pas compliquer les choses

Alors, en combien de jours faut-il visiter les temples?

Il existe plusieurs forfaits pour visiter les temples. Nous vous conseillons de ne pas dépasser le forfait de trois jours, à moins que vous soyez vraiment passionnés par les temples. Pourquoi? Car on marche beaucoup et ça devient à un moment assez répétitif, au point de ne plus apprécier le spectacles. Mieux vaut ne pas trop en abuser pour que cela reste magique. Pour notre part nous avons pris un forfait de trois jours mais n’avons visité les temples qu’en deux jours : un jour pour la petite boucle et un jour pour la grande. Et devinez quoi? C’était bien assez.

Il y a quand même quelques petits trucs important à ne pas négliger avant de commencer les visites :

  • avoir de l’eau sur soi, car il peut vite faire très chaud dans la jungle et on est bien loin des plages du sud du Cambodge
  • s’équiper de bonnes chaussures de randonnées car on marche beaucoup et surtout il y a des pierres partout. Je m’étonne toujours de voir des gens en tongue, c’est l’hallu…
  • prendre le temps de se reposer et ne pas vouloir enchaîner à tout pris. Mieux vaut en faire un peu moins mais profiter du lieu en pleine conscience que de courir comme un poulet sans tête 😉
  • partir assez tôt le matin pour éviter la foule qui arrive plus tard, et aussi les éviter à l’heure du déjeuner. La magie c’est lorsqu’on se retrouve tout seul dans les temples. C’est génial.

Nos conseils pour la petite boucle du parc archéologique d’Angkor

Nous avons choisi le premier jour de faire la petite boucle qui contient tous les plus grands temples, surtout les plus connus. Le temps était beau c’était le bon moment pour y aller. La journée commence par aller chercher les tickets au ticket center. Pas de panique, c’est vraiment très bien organisé et malgré l’influence il y a assez de guichet pour tout le monde. C’est une véritable industrie. Une fois le pass en poche avec notre photo dessus nous reprenons la route à bord de notre TukTuk qui va nous faire arriver aux temples en une petite demie-heure. Voici la carte des boucles possibles :

Angko Wat Map Carte

Conseil pour l’ordre de visite de la petite boucle

Comme vous pouvez le voir, la petite boucle n’est pas si petite que ça, et il y a vraiment moyen d’en prendre plein les yeux. Il ne faut aussi pas trop traîner car il y a pas mal à faire. Cependant je vous conseille de ne pas chercher à faire tous les temples. Voici, selon moi, les temples que vous pouvez faire dans l’ordre suivant.

Angkor Thom et Bayon : le point de départ de la visite. Entrez par la porte Sud et allez voir Bayon. Il est splendide et vous charmera avec ses têtes de Buddha superbement conservées. Une fois votre visite terminée, allez vers Baphûon et montez au sommet pour admirer la vue environnante. Attention, la montée est assez raide 🙂 Dirigez-vous ensuite vers Phimeanakas, un très petit temple aux couleurs magnifiques qui vous séduira à coup sûr. Vous n’avez ensuite plus qu’à vous rendre à la terrasse des éléphants, pure merveille tout en longueur. En vous baladant sur ses remparts, vous pourrez finir sur la terrasse du Roi Lépreux et reprendre votre TukTuk pour aller vers la porte Victoria et sortir d’Angkor Thom.

Ta Prohm : vous aimez Lara Croft? Fan de Tomb Raider ou vous avez simplement vu quelques films de la série des Tomb Raider? Alors vous avez certainement vu Ta Prohm. Ce site est une merveille, très impressionnant. Pourquoi? Car les arbres ont semble-t-il pris le pouvoir et donnent l’impression de tenir de leurs racines les blocs de pierre pour les empêcher de tomber. Les racines se déploient telles des bras géants et envahissent les lieux. Les arbres ne font plus qu’un avec les pierres donnant un spectacle assez incroyable. On passe facilement une bonne heure dans le temple les yeux ébahis par le spectacle. A ne pas manquer!!!

Gardez Angkor Wat pour la fin

Benteay Kdei : Pas le plus spectaculaire des temples mais il mérite le détour. Il apporte encore de la différence à la visite et vous charmera par sa taille plus intime.

Angkor Wat : bien sûr, l’incontournable à ne pas manquer. Mon conseil, gardez le pour la fin de la journée, lorsque le soleil se couche, ou alors entre 12h et 14h, lorsque tout le monde mange. C’est ce que nous avons fait, par hasard, il n’y avait personne. Le soir, la lumière change et c’est le moment idéal pour les photos, surtout à l’extérieur du temple, on face des petites marre qui entourent le temple. Effet garanti avec le temple qui se reflète sur l’eau. Nice!

Où se restaurer et se reposer dans la petite boucle?

Si vous ne voulez pas vous cramer durant la visite, quelques petits gestes qui sauvent la vie sont important à connaître 🙂 Le matin, gardez-en sous le pied pour le reste de la journée. On a tendance à envoyer du lourd le matin car on ne sait pas ce qu’il y aura l’après-midi. Et les temples, ça use vite, surtout en plein cagnard. Gérez bien vos forces et prenez le temps de vous reposer à l’ombre à l’intérieur des temples tout en vous hydratant correctement.

Pour midi, le TukTuk va vous emmener dans des endroits qu’il connait bien et où il touchera une commission. Ce qui est bon à savoir c’est que si c’est un endroit où il y a plusieurs restaurant vous pourrez négocier le prix. Ils vont vite venir vous démarchez quand vous allez arriver. Alors faites semblant d’aller vers un autre restaurant, ils baisseront les prix. Si on avait su cela plus tôt, on aurait fait quelques économies…

Enfin pour les souvenirs, ne vous précipitez pas. Près de Angkor Wat vous trouverez plein de commerçants qui vous vendront tout ce que vous avez déjà vu durant les visites. Et ici vous pourrez bien négocier les prix. Alors n’hésitez pas.

Faut-il faire la grande boucle du parc archéologique d’Angkor?

La réponse est oui. Sans hésitation, vous serez surpris par l’étonnante diversité qu’offre la grande boucle. Bien sûr vous aurez déjà fait la petite boucle le jour d’avant, alors vous pourrez foncer directement vers Preah Khan pour votre première visite. Voici ce que nous vous conseillons pour la visite :

Le top, c’est de commencer sa journée par un levé de soleil à Phnom Bakheng. Bien sûr il faudra se lever très tôt pour arriver sur place à 7h. Le TukTuk viendra vous chercher vers 6h30, ça pique en vacances 🙂 Mais une fois sur place c’est magique. On apprécie le calme du park, il n’y a encore personne. C’est bien. Il faut grimper sur le sommet du temple qui donne une vue superbe sur le park. Que demander de plus?

Faites route ensuite vers Preah Khan petit temple qui vous surprendra lui aussi par la présence des arbres géants enraciné dans le temple. Belle visite. Surtout n’oubliez pas d’aller jusqu’à la fin du parc et de marcher vers le lac qui s’y trouve. La vue est panoramique sur le lac. Une bonne excuse pour se reposer un peu au bord de l’eau.

N’hésitez pas à aller voir les plus petits temples, ils sont magiques

Non loin de là, Neak Pean est un tout petit temple les pieds dans l’eau. Pour l’atteindre, il faut traverser un long ponton recouvert de nénuphars. C’est très sympa. Le temple est minuscule mais tellement différent des autres qu’on se régale. En fait, ce temple se trouve sur le fameux lac qui se trouve à la fin de Preah Khan.

Terminez par les quelques temples qui vous plairont le long du chemin. Parmi eux, n’oubliez pas de visiter East Mebon, ses couleurs sont magnifiques, et l’escalier qui mène au sommet est impressionnant, incroyablement raide.

La grande boucle est plus calme, il y a moins de monde car tout le monde est sur les plus gros temples. C’est pour moi la solution idéale pour le deuxième jour afin de faire la visite tranquillement, sans le stress de la foule. Si vous vous levez tôt alors vous pourrez aussi rentrer plus tôt et profiter, par exemple, de la piscine de votre hôtel. Car au bout de 8h de visite, les pieds commencent à crier 🙂

Village flottant de Kompong Klheang, petite escale avant les plages du Cambodge

Après avoir visité les temples pendant deux jours complets nous avons décidé de faire autre chose de différent. Nous avions entendu parlé des villages flottants sur le lac Tonlé, gigantesque lac en plein milieu du Cambodge. Souhaitant faire quelque chose de moins touristique, nous nous sommes tournés vers le village flottant de Kompong Klheang. Nous voulions une excursion à la journée afin de pouvoir découvrir la vie dans ces villages. Après quelques recherche sur le Web nous trouvons le site www.kompongkhleang.org, un site humanitaire, qui nous propose pour 35$ par personne une belle visite du village.

Pour 35$ chacun qui seront reversés au village nous allons pouvoir visiter le village et naviguer au coucher de soleil sur le lac Tonlé, le plus grand lac du Cambodge. Pickup à 14h, ce qui nous laisse du temps pour profiter calmement de la piscine de l’hôtel et se lever un peu plus tard. La matinée se passe mal on est malade tous les deux mais on décide d’y aller quand même.  On est pas tous les jours au Cambodge… Grâce à notre trousse à pharmacie on essaye de gérer la chose comme on peut. Mais ce ne sera pas suffisant en tout cas pas pour moi.
 

Découvrir la population locale

Sur la route nous nous arrêtons pour acheter du sticky bambou rice. Impossible d’en mettre en bouche. Ok tanpis. Second stop pour manger des donuts locaux.. J’en goûte un.. erreur….. Les maux d’estomac reviennent. C’est moche. Je gère comme je peux mais c’est de pire en pire. Nous arrivons au village et traversons la rivière pour rejoindre l’autre rive et visiter une école primaire sur pilotis. Pas beaucoup de moyens mais un bel effort pour éduquer les enfants. Ma situation se dégradant je m’isole parce que je sens que je vais gerber. Heureusement ça n’arrivera pas grâce a mon ami le Vogalene que j’ai pris je crois juste a temps.
 
En résumé, même si je n’ai pas pu en profiter au maximum, cette visite était vraiment chouette. Du départ à 14h nous avons fait :
– un stop pour manger du sticky rice
– un autre stop pour goûter les beignets locaux
– la visite d’une école sur pilotis
– une balade en bateau sur le lac Tonlé, avec, en bouquet final, le coucher de soleil sur le lac
 
Cette visite nous fait prendre conscience de la vie au centre du Cambodge, bien différente que celle que nous avons vu jusque maintenant dans la grande ville de Siem Reap. L’ONG avec laquelle nous avons fait la visite est super, n’hésitez pas une seule seconde à faire l’excursion avec eux.

Visiter le marché de nuit à Siem Reap

Avant de quitter Siem Reap n’oubliez pas de sortir le soir en ville est d’aller vous imbiber de la folie nocturne. La ville est très agitée le soir, c’est le bordel, mais un beau bordel. Le marché de nuit est la cible idéal pour passer un bon moment. Assez simple d’accès, il se trouve non loin de la « Night Market Street ». Le marché de nuit est assez bruyant et autant vous dire que vous allez trouver presque toujours les mêmes produits. Soyez patient, car les vendeurs vont vous aborder les uns après les autres dès que vous passez près de leur shop. C’est le jeu. L’avantage par rapport à certains pays c’est qu’ils ne sont pas agressifs. Et aussi on peut vraiment bien négocier les prix. Divisez de base par 5, c’est un bon départ.

L’erreur à ne surtout pas faire est de manger au Night Market. Même si vous voyez des restaurants n’ayez pas confiance en tout ce qui est liquide, surtout les glaçons. Nous nous sommes fait piéger après avoir fait attention durant toutes les vacances. On a baissé notre garde et BIM. Une bonne journée sur le flanc à vomir et se sentir vraiment mal. On ne se fera pas avoir deux fois 🙂 Si vous mangez de la viande ou du riz cuit ça devrait aller. Surtout faites attention aux cocktails ou autre…

Route vers les plages paradisiaques du Sud du Cambodge : les îles Koh Rong

Nous avons bien marché durant ces quelques jours au Cambodge, et surtout après notre escapade de deux semaines au Laos. Nous avons donc décidé de nous reposer durant les derniers jours de notre voyage, et de profiter du calme d’un endroit paradisiaque du Cambodge : les îles Koh Rong. S’il y a bien un endroit qui ressemble au paradis, c’est nul doute cette endroit. Je pense que c’est un des endroits où je me suis le mieux senti de ma vie…

Si vous avez déjà regardé l’émission Koh Lanta alors vous savez déjà à quoi ressemblent les îles Koh Rong. C’est l’endroit par excellence où tout relâcher, se sentir bien, lâcher prise et se reposer. Notre destination est l’île de Koh Rong Sanloem et l’hôtel Lazy Beach. Pour rejoindre ces îles il faut d’abord arriver à Sianoukville, ce que nous faisons en prenant un vol interne depuis Siem Reap. Ce n’est vraiment pas cher et la compagnie aérienne est propre. Assez facile de réserver sur Internet, nous avons vu la pub de la compagnie aérienne dans l’hôtel. Le vol est très court et on arrive vite à Sianoukville. De là, il faut ensuite prendre les « fast boat » qui vous emmène aux îles.

Se déplacer en speed boat entre les îles

Pour réserver votre ticket pour le fastboat pas de panique. Il suffit de se diriger au terminal de ferry sur la « Serendipity beach ». Juste à côté vous trouverez l’office du tourisme qui pourra répondre à vos questions. En ce qui concerne les compagnies de fast boat et ferry vous trouverez tout à cet endroit. Les prix sont à peu près tous les mêmes, ce qui varie, ce sont les horaires. Le plus important est de prendre un speed boat ou fast boat. Çà secoue sévère mais il vous permettre de relier les îles très rapidement en environ 1h. Si vous prenez un bâteau traditionnel alors il vous faudra beaucoup plus de temps. Comptez 56$ pour deux personnes, aller/retour.

Les billets ne sont pas cher, sachez tout de même qu’il faut bien vérifier la météo car parfois la mer s’agite et il se peut que le bateau ne parte pas ou prenne du retard. Donc si vous avez un avion à prendre ne calculez pas au plus juste il serait dommage de louper votre vol 🙂 Nous avons pris les speed boat jaunes de la compagnie « Speed Ferry Cambodia ». Le service était bon, ça a juste secoué au retour quand la mer était un peu agitée.

Koh Rong Sanloem, bienvenue sur les plages du Cambodge !

Nous n’avions pas choisi les îles Koh Rong au hasard, les photos donnaient une réelle envie de se plonger dans l’eau cristalline des plages du Cambodge qui baignent sous le soleil. Pourquoi Koh Rong Sanloem? Le petit truc en plus est sans aucun doute son caractère moins touristique. L’important est d’être au calme, à pouvoir buller toute la journée. C’est ça le rêve non?

Lorsque nous arrivons sur l’îles nous sommes tout de suite ébahis par le paysage, la plage immense et peu profonde sur une bonne cinquantaine de mètres, de quoi se faire une véritable baignoire naturelle. L’eau est chaude, tout est là. Notre hôtel est juste parfait : le « Sweet Dreams » tient bien ses promesses, je pense ne jamais avoir été aussi détendu de ma vie. Qui aurait cru que le Cambodge cachait de si belles plages?

Que faire à Kog Rong Sanloem?

Bien que sur une petite île on a vraiment le choix au niveau activités : bullage dans le hamac sur la plage, bullage sur hamac dans la mer, bullage sur les transat… Si vous avez avec vous des livres ou un kindle alors c’est juste le paradis. Dès qu’il fait trop chaud la baignoire naturelle est juste là devant vous, ou alors il y a tout simplement les arbres qui vous accueillerons pour vous faire part de leur ombre.

Si vous voulez un peu marcher, alors vous pouvez traverser l’île pour rejoindre l’autre rive et admirer le coucher de soleil, enfin, si le temps le permet 😉 Il y a un bar de l’autre côté, vous pourrez vous y détendre. La plage est très grande, on ne s’ennuie pas. Vous l’avez compris, vous ne vous ennuierez pas sur Koh Rong Sanloem, à condition bien sûr de rechercher la zénitude absolue..

Sihanoukville, la ville en travaux, pas les plus belles plages du Cambodge

Une fois nos quelques jours sur Koh Rong Sanloem terminés nous avons du revenir sur Sihanoukville afin de prendre l’avion pour revenir en France. Nous avons choisi de dormir sur terre pour éviter une mauvaise surprise en cas de mer agitée. En effet, le speed boat peut dans ces cas soir prendre du retard soit être annulé. Soyez donc prudent. Ce jour là d’ailleurs la mer était bien agitée et le speed boat de la compagnie est venu avec environ 1h de retard… Une fois dedans, le trajet a été plus long et surtout… agité… Tout le monde s’accrochait fermement à l’intérieur du bateau et certaines personnes vomissaient même. Ambiance. Nous quittons les plus belles plages du Cambodge pour arriver sur les plages de Sihanoukville, bien différentes.

Un paysage de désolation

De retour sur terre nous avons dormi dans l’hôtel Cloud 9 Bungalows qui n’était pas le meilleur hôtel que l’on ait fait. Un peu bizarre, heureusement la chambre était en hauteur et donnait une vue sur la mer. Je crois que les chinois ont complètement dévastés les lieux… Le bord de plage est totalement en construction, avec de gros immeuble qui vont certainement venir polluer les plages. Ils sont comme ça les chinois, ils ne s’occupent pas trop de là où ils sont, il détruisent pour construire leurs grands immeubles et faire de l’argent.

Sihanoukville ne ressemble pas à grand chose et pour sûr ce n’est pas là que vous prendrez votre pied au Cambodge, ni sur ses plages, elles ne vendent pas du rêve… Pas besoin de visiter la ville, il n’y a rien à voir à part un bordel généralisé au milieu des travaux. Les chinois se sont installés sur les lieux détruisant le Cambodge, ses plages, les rues, le tout pour faire de l’argent. C’est triste mais c’est comme ça. Heureusement nous avons simplement dormi une nuit afin de prendre le taxi le lendemain matin pour aller à l’aéroport. Pour trouver un taxi il suffit d’aller près de l’office du tourisme et en quelques secondes plusieurs chauffeurs vont se jeter sur vous afin de vous proposer la course. Les tarifs sont tous les mêmes pour aller à l’aéroport. Compter 25mn pour y arriver, pour 20$ pour deux personnes.


Le Cambodge et ses plages en résumé

Que faire au Cambodge?

Le Cambodge vous offrira tout ce que vous pouvez rechercher :

  • Si vous aimez les visites de musée, les temples et autres attractions du genre alors vous êtes au bon endroit. Les temples d’Angkor sont une merveille qu’il faut prendre le temps d’apprécier, pierre par pierre. Un endroit magique.
  • Pour la fête et la vie nocturne Siem Reap vous offrira ses bars, boîtes de nuit, marché de nuit, bref tout ce qu’il faut pour rentrer au petit matin avec un peu d’alcool dans le sang 😉
  • Vous recherchez le paradis sur terre? Alors foncez aux îles Koh Rong et trouvez celle qui vous correspond le mieux. Je suis sûr que vous trouverez facilement 🙂 Et profitez des plus belles plages du Cambodge.
  • Enfin si vous voulez rencontrer la population locale et faire de jolies rencontres alors alors faire un tour du côté du lac Tonlé qui accueil des villages flottants qui vous toucherons par le naturel de sa population.

Où dormir au Cambodge ?

Quelques bonnes adresses que nous avons appréciées durant notre séjour :

  • sur Koh rong Sanloem : l’hôtel Sweet Dreams
  • A Siem Reap : l’hôtel Okay 1 Villa n’est pas le plus bel hôtel que vous trouverez, mais il n’est pas très cher, on y mange bien, et surtout, il a une piscine sur le toit.

 

Write A Comment